PRESENTATION - Françoise RICHARD

2017-10-05 14.29.13.jpg

Quand le rideau du théâtre s'ouvre, il s'ouvre sur la parole

J'ai souhaité créer ce blog pour de multiples raisons mais essentiellement pour pouvoir partager un des arts du spectacle qui, au même titre, que toutes les formes d'art du spectacle s'ouvre sur la parole, qu'elle soit verbale ou non-verbale. Lieu de paroles et d'expression, le théâtre est un écrit destiné à être représenté. C'est un art visuel d'où son étymologie grecque "theatron" : lieu où l'on se regarde". Lieu, pourrait-on préciser, où l'humanité se regarde.

Les billets que je me propose d'écrire sur les spectacles auxquels j'aurais assisté expriment mon avis personnel et n'ont aucune prétention que celle de partager et de donner envie d'aller au théâtre, d'informer sur les spectacles à l'affiche et de faire connaître les différentes compagnies, professionnelles ou non, qui s'impliquent à faire rayonner ce bel art dans le département des Alpes-Maritimes. Je suis membre de l'Association des Amis du Théâtre de Nice dont le but consiste à promouvoir le théâtre dans le Département. Ses activités feront l'objet d'une rubrique qui lui sera dédiée sur ce blog. Prochainement, une autre rubrique consacrée au cinéma verra le jour. Mais laissons du temps au temps.

Niçoise d'adoption, depuis de nombreuses années, je me passionne pour la littérature et le théâtre. Italianiste de formation, j'ai suivi un cursus d'études universitaires en Lettres et Civilisations Etrangères étroitement liées au domaine des arts du spectacle. Une Maîtrise en 1995 sur "La figure du Tartuffe dans les comédies de Carlo Goldoni" et en 1996, un DEA sur "Elisabeth Caminer Turra, traductrice de théâtre". Ce mémoire de troisième cycle était une approche du passage des textes théâtraux étrangers dans l'Italie de la seconde moitié du XVIIIème siècle et de leur adaptation socio-politique et culturelle à travers l'étude traductologique. Elisabeth Caminer Turra était journaliste (propriétaire de son propre journal à Venise, hérité de son père) et traductrice de plusieurs langues en italien. Passionnée de littérature et de théâtre, elle dirigeait, par ailleurs, un salon intellectuel et était directrice d'un théâtre à Vicenza. Après le départ définitif de Carlo Goldoni en 1763 pour Paris, cette intellectuelle, hors du commun pour l'époque, a tenté de combler le vide théâtral laissé par le départ du dramaturge vénitien en traduisant les textes dramaturgiques étrangers (français, anglais, allemands, hollandais, russes) en vogue à cette époque-là, essentiellement, des drames bourgeois.

Dans le cadre de mes études sur le théâtre de Carlo Goldoni, j'ai publié :

- "Il Molière de Carlo Goldoni (1751), de la poétique en action à l'autobiographie", Collection "Essais & Savoirs" aux Presses Universitaires de Vincennes, 1998 ;

- "Goldoni, le livre, la scène, l'image" et "Musiques goldoniennes" dans "Goldoni tra libro e scena 1995" - Section "Nuovi studi" pour l'Istituto Internationale per la Ricerca Teatrale di Venezia.

J'ai également traduit deux œuvres cinématographiques du piémontais, Giancarlo Baudena ("Le parfum de l'Occident" et "Un train pour l'Europe") ainsi qu'un ouvrage "Les arbres, l'Homme et la Poésie" du même auteur et une pièce de l'acteur-auteur-metteur en scène et directeur de théâtre romain Mimmo Basile ("Cercasi famiglia").

Autant passionnée par la littérature que par le théâtre, j'ai écrit trois romans sur la place de la femme dans la société, la question de l'aliénation et le droit à l'écriture qui n'ont pas encore fait l'objet de publication.

Je souhaite que la lecture des billets que je me propose de mettre en ligne vous soit agréable, qu'elle vous donne envie d'aller au théâtre et qu'elle puisse faire l'objet, en toute simplicité, de fructueuses discussions.

Théâtralement vôtre.

Françoise RICHARD

Commentaires

3 nov. 2016 20:36

Bienvenue sur la toile au blog de Françoise Richard "theatreetcie06.fr". La créatrice est passionnée de théâtre et de cinéma: son blog s'inscrit dans la continuité de sa longue histoire d'amour avec les arts du spectacle.
Pour Françoise, le théâtre représente le fil conducteur de la comédie humaine qui se déroule quotidiennement sous nos yeux et dont nous sommes les acteurs. Elle saura, j'en suis sûr, nous éclairer, nous captiver par ses observations, ses critiques toujours très pertinentes sur les pièces de théâtre qu'elle a vu et qu'elle ira voir tout au long de l'année à Nice, à Antibes ou ailleurs.
Longue vie à "theatreetcie06.fr".
 

lucio
6 nov. 2016 15:31

Bravo, Françoise, pour l'ouverture de ce blog. J'y viendrai aussi souvent que possible, te sachant très présente dans les théâtres du département. Tes billets sont riches et personnels, tout ce qu'on demande pour donner envie d'en savoir plus.

Hélène
7 nov. 2016 18:46

Bravo (bis) Françoise pour ce blog, d'autant plus intéressant, que je ne manquerai pas d'y revenir pour les pièces que j'aurai eu l'occasion de voir au TNN.
Lire une critique, est une analyse toujours enrichissante et permet de confronter un point de vue.
Longue Vie à "theatreetcie06".
Sylvie

sylvie
16 nov. 2016 13:24

Merci Françoise, je vais lire tes billets, bravo et bon courage !
Teatro
La parola incontro' il gesto
e fu festa sul palco,
dal gran teatro della vita
la commedia umana
trovo' finalmente sfogo
in un attimo di magia.
Mario

mario
28 nov. 2016 17:01

Tout ce que j'ai lu sur tes billets m'a beaucoup intéressé et tout ce que j'ai appris sur tes travaux ( en particulier sur Goldoni, compagnon inoubliable de mes cours d'italien lorsque j'étais lycéen...) m'a particulièrement séduit. Quel dommage de ne pas avoir abordé le sujet au cours de nos dernières ren contres! A bientôt, avec plaisir. Humbert

Humbert
23 déc. 2016 15:11

Alora, bessai que quauque jorn si farem una revirada nissarda de Goldoni, qu saup ? E Viva ! MdC

Carabatta
21 fév. 2018 19:18

Chère Françoise ! Bravo à toi la passionnée d'art et de culture - Si mon tapis volant me le permettait j'assisterai à ces pièces. Sur Rennes, nous sommes bien fournis. Demain soir je vais au Triangle voir un spectacle de danse. Toute ma grande amitié. Je t'embrasse. Gwen la bretonne

Gwen
2 juil. 2018 11:43

Toujours aussi plaisant de lire tes critiques avec un style raffiné qui t'appartient.
Belle continuation à toi, à très bientôt bises,
Stéphanie

Stéphanie Bosq

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://theatreetcie06.fr/dotcl/index.php?trackback/4